Le sucre, un tueur ?

En plus de n’avoir pas le moindre intérêt nutritionnel pour l’organisme, le sucre blanc est pronfondément néfaste sur le plan sanitaire. Le sucre blanc n’apporte rien à l’organisme. Les méfaits du sucre sont nombreux: la dépendance alimentaire, le diabète, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires. Pourtant, on consomme des quantités anormalement élevées dans les pays industrialisés.

D’après les nutritionnistes, nous avons besoin chaque jour d’environ 90 grammes de sucre. Cette quantité peut être atteinte avec une alimentation normale. Une nutrition équilibrée excluent donc les bonbons et les boissons sucrées qui représentent un surplus. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la consommation excessive de sucre serait la cause des caries dentaires, du diabète et de l’obésité.

Une surdose augmente la somnolence, provoque des sautes d’humeur qui mènent à un besoin inconscient de prendre plus de sucre et pousse à l’irritabilité, engendre des malaises tels que la production de gaz intestinaux; la tension abdominale et l’altération de la flore bactérienne. Les dernières recherches scientifiques établissent un lien entre l’apport disproportionné de sucre et les maladies telles que le cancer, les ulcères et un certain inconfort psychologique.

Purifié et blanchi, le sucre raffiné a perdu toutes ses propriétés nutritives et est composé à 99 % de saccharose, qui le rend particulièrement propice au développement des bactéries bucco-dentaires et intestinales. Il existe des alternatives au sucre blanc, plus naturelles et plus intéressantes sur le plan nutritionnel.

 Le sucre de canne complet ou sucre intégralS’il reste à consommer avec modération, le sucre de canne non raffiné, aussi appelé sucre complet ou intégral, reste bien meilleur que le sucre blanc.Ayant échappé au divers processus de blanchiment, ce sucre a conservé les minéraux, vitamines et substances protéiques naturellement présents dans la canne à sucre. Il contient quarante fois plus de fer que le sucre blanc, ce qui lui confère sa couleur caramel.Mais se sucre complet est également beaucoup plus riche en potassium, magnésium et calcium que son homologue raffiné qui en est presque totalement dépourvu à cause des traitements subis.Mieux encore, les oligo-éléments qu’ils contient réduisent le risque de caries par 15 par rapport au sucre blanc, véritable fléau pour les dents.Attention toutefois à ne pas confondre sucre intégral et sucre roux, le dernier n’étant autre que du sucre raffiné coloré avec du caramel !

Sucre de canne
Miel

Le miel

Malgré son index glycémique presque aussi élevé que celui du sucre, le miel reste moins calorique, et incroyablement plus sain.

Riche en vitamines, minéraux et antioxydants, il est un atout santé incontestable.

On lui reconnaît notamment d’importantes propriétés antibactériennes, une action stabilisante sur la microflore intestinale, ainsi qu’un rôle préventif dans la formation de certaines pathologies tels que les cancers ou les maladies neurodégénératives.

Sur le plan culinaire, ce produit de la ruche présente l’avantage de se marier aussi bien avec les mets sucrés que salés.

On aurait donc tort de s’en priver. 50g de miel = 100g de sucre (3/4 tasse = 1 tasse sucre)

Sirop d'érable
Sirop d’érable

Le sirop d’érable

Riche en manganèse, en zinc et en vitamine B, ce sirop n’est autre que de la sève d’érable n’ayant subi aucune autre transformation que la cuisson. Plus naturel et avec un index glycémique plus faible, il est plus riche que le sucre blanc en terme de nutriments. Son principal sucre étant le sucrose, il reste toutefois à consommer avec modération, d’autant plus qu’il aurait un effet diarrhéique lorsqu’il est consommé en trop grande quantité. 1¼ tasse = 1 tasse sucre

Sirop d'agave
Sirop d’agave

Le sirop d’agave

Extrait d’une plante, l’Agava tequilana, le sirop d’agave possède un goût neutre idéal pour la cuisine. Son pouvoir sucrant est plus important que celui du sucre blanc, et son index glycémique (15), beaucoup plus faible que celui du miel, ce qui permet d’éviter les pics d’insuline. Il se compose essentiellement de fructose, un sucre que l’on trouve également dans les fruits. 50g de sirop d’agave = 150g de sucre (3/4 tasse = 1 tasse sucre)

La stévia
La stévia

La stévia

Originaire d’Amérique du Sud, la stevia ribaudiana a la particularité d’avoir un pouvoir sucrant 300 fois plus élevé que le sucre. Une propriété qui en fait un édulcorant naturel particulièrement prisé des diabétiques et des personnes en surpoids depuis qu’elle a été autorisée par l’Europe en tant qu’additif alimentaire en 2011. Dans le commerce, on trouve la stévia sous forme de poudre ou sous forme liquide qui ont toutes les deux l’avantage de supporter la cuisson. Néanmoins, malgré sa très faible valeur calorique, la stévia reste boudée par certains gourmands qui n’apprécient pas l’amertume de son arrière-goût de réglisse. 2g de stévia = 100g de sucre

Sirop de malt
Sirop de malt

Le malt

Il est extrait de la germination et du séchage de l’orge et contient du maltose, des acides aminés, du potassium, du sodium et du magnésium. Le malt provenant du riz ou du maïs fait partie de la catégorie des sirops.

La mélasse
La mélasse

La mélasse

Sous-produit naturel issu de la transformation de la canne à sucre et de la betterave, la mélasse contient de l’acide phosphorique, du potassium et des fibres. Elle est également riche en vitamines B et en minéraux. 1 tasse = 1 tasse de sucre

Sucre de coco
Sucre de coco

Le sucre de coco

Provenant de la sève de la fleur de cocotier, le sucre de coco ressemble au sucre roux, et peut donc être utilisé de la même manière. Il a comme avantage de posséder un index glycémique très bas : environ 24,5.

Rapadura
Rapadura

Le rapadura

Le rapadura est issu de la canne à sucre. Cependant, il n’est pas raffiné et possède donc encore tous ses minéraux et ses oligo-élèments. Consommé en trop grandes quantités, il peut causer les mêmes troubles diarrhéiques que le saccharose.

Le demerara
Le demerara

Le demerara

Le demerara provient de Guyane, est également extrait du sucre de canne. Il se présente sous forme de cristaux blonds enrobés de mélasse. Plus parfumé que la cassonade, il est également plus riche en fer, magnésium, calcium, phosphore, potassium et vitamine B et E. 1 tasse = 1 tasse sucre



Il existe aussi :

L’amasake

Édulcorant naturel qui est obtenu par la fermentation du riz, son goût se rapproche d’un saké doux. Compte tenu de sa délicatesse et de son utilisation, il est recommandé dans la préparation des desserts, des glaces ou des boissons.

Le sirop de Yacon

Peu connu, le sirop de Yacon, dont l’aspect rappelle celui du caramel, est extrait d’un tubercule péruvien. Il est composé de fructo-oligosaccharide, un sucre qui ne pénètre pas l’organisme et qui, n’étant pas assimilé, ne provoque pas de pics d’insuline. Le sirop de Yacon est également riche en potassium et en antioxydants. 25g de sirop de Yacon = 150g de sucre


 

Partagez sur:
Facebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !

Stéphane Gratton

Boucher d’expérience, a travaillé dans plusieurs chaines d’alimentation et dans des boucheries de quartier pour finalement s’établir à son compte en 2014 en achetant ce qui s’appelait Boucherie Chez Jacques établie dans le quartier Rosemont depuis plus de 50 ans.