Tajine de poulet aux carottes

Tajine de poulet aux carottes. Une recette exotique pour un plat original, parfumé et délicieux. Un repas complet.

Ingrédients

2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive extra vierge
4 cuisses de poulet avec peau non désossées coupées: haut et pilon
2 oignons espagnols, pelés, coupés en deux et tranchés finement
2 gousses ail, écrasées et hachées
1 citron, coupé en quartiers sur la longueur et tranché finement en travers
30 ml (2 c. à soupe) de paprika
10 ml (2 c. à thé) de curcuma
5 ml (1 c. à thé) de cumin
5 ml (1 c. à thé) de graines de coriandre, moulue
1 pincée poivre de Cayenne
3 carottes, pelées et coupées en morceaux de 1 po
250 ml (1 tasse) de tomates, écrasées
sel et poivre du moulin, au goût
1000 ml (4 tasses) de couscous, préparé
1 pincée cannelle




Instructions

1.Assaisonner les cuisses et les pilons de poulet de sel et de poivre. Faire chauffer 30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive dans une poêle à feu vif, saisir le poulet en lots pendant environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’il devienne doré de tous les côtés. Retirer le poulet du fait-tout et réserver.

2.Ajouter les oignons dans le fait-tout, remuer pendant environ 8 minutes, jusqu’à ce qu’ils ramollissent. Ajouter le citron et l’ail et remuer pendant 2 minutes.

3.Ajouter les épices séchées, assaisonner de sel et de poivre. Remuer pendant 1 minute. Ajouter les carottes et mélanger pour bien enrober d’épices. Ajouter les cuisses et pilons de poulet, les tomates concassées et assez d’eau pour juste couvrir les ingrédients. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux. Couvrir, faire cuire en laissant mijoter à feu doux pendant 1 heure.

4.Pendant les vingt dernières minutes, préparer du couscous. Répartir le tajine et le couscous dans des bols réchauffés.

 

Print Friendly, PDF & Email

 

Partagez sur:
Facebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !

Stéphane Gratton

Boucher d’expérience, a travaillé dans plusieurs chaines d’alimentation et dans des boucheries de quartier pour finalement s’établir à son compte en 2014 en achetant ce qui s’appelait Boucherie Chez Jacques établie dans le quartier Rosemont depuis plus de 50 ans.